15/07/2011

Née un 15 juillet (4ème édition)

Hier soir, nous étions effondrés à l’idée de voir Valentine ce 15 juillet… Pour lui dire quoi ? "Bon" anniversaire ? "Joyeux" anniversaire ? Le cœur n’y était pas. Si le parcours de notre princesse a été on ne peut plus chaotique, cette date anniversaire, nous l’avions jusqu’à présent fêtée à la maison, en famille. Alors que tous nos espoirs d’une vie meilleure s’étaient finalement concrétisés en février (la veille de la Saint Valentin, un signe du destin ?), la réalité a été toute autre. Pour ses 4 ans, nous n’avions pour Valentine que nos plus grandes incertitudes.

Bien sur, tous les combats menés dans le passé ont été longs et douloureux, et nous apparaissons peut-être bien armés pour y faire face ; ce qui nous manque aujourd’hui, et qui se fait ressentir cruellement, c’est ce petit coin de ciel bleu, un parfum d’espoir, une direction claire… et le moyen d’y parvenir. A ce jour, nous nous cantonnons à la perspectives de nouveaux examens (différents, ou ailleurs), nous devons fonder l’espoir que quelqu’un puisse déterminer un diagnostic franc. Nous ne sommes pas dupes ; évidemment, s’il est nécessaire de repasser sur la table, il y a des risques inhérents à toute intervention médicale. Mais il n’en est pas – encore – question. Intervenir ? Qui ? Où ? Quand ? Comment ?

C’est dans cet état d’esprit que nous naviguons dans ces eaux troubles, qui nous semblaient hélas familières, et qui sont à chaque fois différentes. "Oubliez tout ce que vous pensiez savoir" semble être la devise à adopter. C’est fatiguant.

S’arrêter ici serait néanmoins malhonnête de notre part. Cette lueur que nous cherchons désespérément, elle s’est matérialisée dans vos touchantes marques d'affection. Amis, famille, équipes médicales, personne n’a laissé cette journée se dérouler comme une journée ordinaire. Lettres, messages, ballons et cadeaux, Valentine a été submergée d’attentions diverses. Elle a apprécié. Une bonne nouvelle ne venant jamais seule, son état général nous a permis de quitter les soins intensifs pour un service plus "léger", où une chambre festive lui avait été préparée ; après la fête… la fête encore ! Valentine a retrouvé le sourire, cette après-midi. Elle a retrouvé la parole, également. Oserions-nous le dire, des petites étoiles se sont allumées dans son regard, l'espace d'un instant. En fait, c’est nous qui avons retrouvé Valentine. Notre Valentine.

Il y avait bien un parfum dans les couloirs de Saint-Luc, ce 15 juillet 2011. Un parfum d’humanité.

Merci à tous. Merci du fond du cœur.

21:18 Écrit par Veronique Etienne | Lien permanent | Commentaires (10) |  Facebook |

Commentaires

L'humanité, n'est-ce pas le plus important, au-delà des soins, examens, bilan et autres réjouissances "médicales".
Nous sommes à vos côtés, en cette journée anniversaire, anniversaire d'une rencontre d'une belle princesse avec ses parents formidables et ses deux grands frères extraordinaires. Ils ont combattu tous les dragons pour elle et continuent à se battre.
Nous prions pour que les étoiles continuent de briller dans son regard d'enfant.

Écrit par : catherine et christophe | 15/07/2011

Nous avons beaucoup pensé à Valentine ce 15 juillet!
Merci de nous faire partager un peu de son sourire, on l'imagine tellement bien à travers votre message.
On vous souhaite à vous et à Valentine de continuer sur cette voie.
On est avec vous en pensée et vous ne quittez jamais notre coeur.
On vous embrasse tous les 5.
Catherine, Jacques, Corentin et Romane

Écrit par : Catherine, Jacques, Corentin et Romane | 15/07/2011

Quelle émotion en lisant les dernières nouvelles de Valentine !!!

Pas facile pour elle comme pour vous de fêter ses 4 ans en milieux hospitalier !!!

Mais quel beau témoignage d'amitié , d' humanité ... On espère sincèrement que toutes ces petites flammes pourront vous aider à tenir le cap même dans les moments les plus difficiles !!

On vous embrasse tous les 5 et tout spécialement Valentine qui se bat jour après jour depuis sa naissance ... Courage petite Valentine et MERCI pour le témoignage que tu nous donnes à travers ton combat !!! On est de tout coeur avec toi !!

Écrit par : Domicent Myriam | 16/07/2011

Quelle émotion en lisant les dernieres nouvelles de votre blog. Les mots me manquent. Je vous envoie plein d'affectueuses pensées. Plein de bisous pour toi Valentine.

Écrit par : Sylvie | 17/07/2011

Lire que des petites étoiles se sont allumées dans les yeux de Valentine m'a mis les larmes aux yeux, des larmes d'émotion comme celles que l'on connaît lors d'un moment de bonheur trop longtemps attendu.
Nous t'aimons jolie petite Valentine tous aussi nombreux que nous sommes à t'envoyer des messages et l'Amour peut vaincre les montagnes.
Gros bisous pleins de tendresse,

Domi

Écrit par : Domi | 18/07/2011

Je partage toute l'émotion ici décrite par vous et cette chaîne d'humanité autour de vous... Moi aussi, je reste paf devant le courage de Valentine et devant tout ce qu'elle m'apprend jour après jour, grâce et à travers vous!
Vous ne quittez pas mes pensées... Courage pour tenir le cap, encore et encore...
Anne

Écrit par : Anne | 18/07/2011

Merci Véro et Etienne de nous tenir au courant de la situation, grâce à vos billets si joliment et honnêtement écrit. Parfois je retiens mon souffle en me connectant à votre blog car je crains de moins bonnes nouvelles. A chaque fois je suis bluffée par votre courage et par la capacité que garde Valentine de rebondir et de rallumer les étoiles. Merveilleux enfants. Nous sommes en pensée avec vous bien plus souvent que ces quelques messages. Comme dit plus haut, Valentine et son équipe d'aventuriers nous apprend bcp... c'est beaucoup d'humanité pour nous aussi. Courage et espoir. On vous embrasse.

Écrit par : Delaunois Cathy | 18/07/2011

Véro et Etienne,

Ce sourire esquissé, ces mots qui reviennent à la bouche, cette chambre qui s'égaie quelque peu pour fêter Valentine par-delà tous les doutes, votre force à tous et votre amour surtout sont des lucioles que nous voudrions voir se multiplier encore et encore... Courage, même si le sens de ce mot s'est démultiplié à travers votre parcours.

Nous ne regardons plus la colline du même oeil et immanquablement, nos pensées vous accompagnent.

Geneviève, Didier et Marie

Écrit par : Geneviève Salmon-Fabry | 22/07/2011

je viens souvent lire... mais ne poste que rarement...
sache que je vous suis de loin... avec vos hauts et vos bas... et qu'on pense souvent a vous...
j'espere que les prochaines nouvelles seront meilleures... je vous souhaite de retrouver cette force qui permet de garder le cap...
bisous a toute la famille...

Écrit par : Aafke | 28/07/2011

A la veille de l'Assomption, je pense très fort à vous et àvotre bout de chou en particulier. Vous dire tout l'amour que je vous porte paraît répétitif et pourtant, de si loin, je ne peux faire que cela, en vous prenant dans ma prière de tout les moments. A toujours Virginie.

Écrit par : virignie | 13/08/2011

Les commentaires sont fermés.