05/05/2011

Quand je serai guérie...

Si ce n'est un satané rhume pour venir ternir le tableau, Valentine - une fois encore! - nous étonne par sa combativité, son éveil et son goût pour apprendre, sa patience, sa maturité, sa tendresse... Un ami à nous (il se reconnaîtra) s'empresserait d'ajouter "Et je ne dis pas ça parce que c'est ma fille!". Non, évidemment, c'est en toute objectivité que nous dressons ce constat: Valentine est incroyable.

Quelle combativité faut-il pour parvenir à faire table rase d'un passé si chaotique, afin de mieux profiter du présent? Valentine avance, sans se retourner. Comme elle l'a toujours fait, elle reprend confiance, ce qui se traduit par une autonomie grandissante, guidée par son envie de découverte. Ne vous étonnez pas si, une fois dans votre jardin, ou dans votre maison, Valentine vient vous chercher par la main, et vous "invite" à venir voir quèquechose. Valentine observe tout ce qui l'entoure, elle s'y intéresse, elle ira voir de plus près ce qui l'intrigue (une fleur, un livre, un jeu, un chat...). Un sourire éclaire son visage.

Valentine est également patiente, le mot est faible. Elle nous regarde savourer un petit plat mijoté, sans broncher, car elle sait qu'elle ne peut y goûter. Mais son regard ne trompe pas, l'envie la tenaille; et si d’aventure Valentine tente de nous amadouer avec un petit air de Calimero, c'est le cœur déchiré que nous confirmons l'interdiction. Et notre cadette d'enchaîner, avec dans son regard une myriade d'étoiles: "quand je serai guérie, je pourrai avoir..." La liste est longue, et non exhaustive: une couque au chocolat, une glace, des frites, du chocolat, un steak, un gâteau (éventuellement au chocolat), un barbecue, des bonbons et biscuits (dont certains recouverts de chocolat), pâtes bolo et autres lasagnes, fromage, croque-monsieur, ketchup, saucisson, mayoyaise... Vous en avez l'eau à la bouche? Imaginez votre vie sans ces petits plaisirs du palais, ça vous projettera dans l'univers culinaire de Valentine: poisson blanc, filet de poulet, lait sans graisse, fruits et jambon dégraissé. Valentine garde le sourire.

Valentine retrouve ses frères, le rapprochement se fait de plus en plus fort au fil des jours. Elle tient à leur montrer ses progrès en dessin (quelques explications sont encore nécessaires devant le regard perplexe du second). Valentine tient également à se prendre en charge; elle met les bouchées doubles pour s'habiller ou se déshabiller toute seule, si les garçons sont dans les parages. Et les deux grands se prêtent au jeu, ils encouragent leur petite sœur et la félicitent par un câlin et un bisou. Chaque réussite est ponctuée d'une mini fête, il faut marquer le coup! Nous restons à l'écart, le cœur gonflé d'émotion: ces moments leur appartiennent, et nous nous réjouissons de constater la complicité de la fratrie.


Valentine, c'est notre livre ouvert sur la force et le courage. Les premiers épisodes n'ont pas été toujours roses (doux euphémisme), mais on a poursuivi la lecture avec elle. Et nous dévorons ensemble cette histoire prenante; il n'y a que le sommeil pour permettre une pause quotidienne à cette aventure. Nous savons que de nouveaux chapitres doivent encore s'écrire, dont certains ne seront pas folichons. Mais nous sommes prêts, prêts à faire de nouveaux pas en arrière avec la folle envie de retrouver notre équilibre ensuite. Nous aspirons à voir Valentine mener sa barque, sans un regard vigilant pour traquer le moindre accroc. Nous aimerions la voir se fondre dans un groupe d’enfants, sans que sa différence ne se marque. Il est là, notre rêve : que Valentine puisse profiter d’une vie d’enfant aussi normale que possible. "Quand je serai guérie…"

21:47 Écrit par Veronique Etienne | Lien permanent | Commentaires (11) |  Facebook |

Commentaires

je vous lis et souris. Je souris car je suis tellement heureuse pour vous du "calme" et de la sérénité que diffusent ces qques lignes. Et puis je souris au grand courage de Valentine... mais elle a de qui tenir votre louloute. Elle a eu d'excellents professeurs en la matière, ils n'avaient certes pas choisi cette voie mais à force de volonté et d'acharnement sans doute parfois, ils sont devenus pour leurs élèves un modèle, une référence.... C'est encore une fois une grande leçon de vie que vous nous donnez. Bonne fin de semaine ensoleillée ! a+ mf

Écrit par : marie-france | 05/05/2011

Comme on te souhaite rapidement cette guérison petite Valentine... et on comprend tes parents attendris dans les moments de complicité avec tes frères, c'est un tel bonheur... alors nous on croise les doigts, encore et toujours pour que ce moment arrive très bientôt et que tu connaisses toi aussi tous les petits plaisirs de la vie.

Écrit par : Caracal | 06/05/2011

Vivement vous revoir dans cette confiance précieuse ; vivement le moment où Valentine viendra nous chercher par la main et nous inviter à venir voir quèquechose... A très bientôt ! Nou et Teg

Écrit par : Nou&Teg | 06/05/2011

Bravo!
Bravo à chacun d'entre vous cinq!
Et moi aussi, je croise les doigts et même les orteils pour que cette guérison arrive le plus vite possible.
En attendant : PROFITEZ,PROFITEZ de chacun de ces moments ensemble!
Bien à vous 5,

Martine VDM,la psy

Écrit par : martine vandermarcken | 06/05/2011

Merci pour le partage de vos émotions et sentiments face à votre puce et ses grands frères qui redécouvrent le bonheur d'être ensemble!! C'est à la fois beau et émouvant !!!

On espère que bien vite Valentine pourra goûter à tous ces petits plaisirs gourmands ... Quelle exemple dans notre société où il est si difficile de supporter la " frustration"...

On vous embrasse bien fort tous et on souhaite à tous les 5 " bon vent" pour les semaines à venir !!!

Myriam et cie....

Écrit par : Domicent Myriam | 09/05/2011

Chere Valentine,
Cela fait 1 an et demi que je ne recois plus cette leçon quotidienne de courage et patience. Une veritable source d'inspiration!!!
Meme de loin, sur mon ile perdu, je suis ton evolution. Pour moi tu as fais des miracles literallement chaque semaine et tu en fera encore. Je pense encore souvent a toi et j'aimerai te donner un gros bisous.
Chapeau a toi et a toute ta famille
Dr Ryad Joomye

Écrit par : Dr Ryad JOOMYE | 09/05/2011

Nous attendons toujours vos nouvelles avec impatience et sommes très heureux et émus par celles-ci.
L'évolution et le courage de votre puce forcent toujours notre admiration.
Nous vous souhaitons enfin un peu de repos bien mérité pour partager les jeux de votre trio et profiter de la quiétude et du soleil printanier.
bises à vous 5

Écrit par : martine et jean-marie | 09/05/2011

Chouette Valentine va bien et il y a du soleil... Que demander de plus ?? Gros bisous à toute la tribu. Profitez bien de cette semaine plus calme avec les "petits" :-)). Espérons que nos 2 grands Loulous seront bien sages avec les poneys flamands :-)))

Écrit par : Jeanne & Cie | 09/05/2011

Valentine, toi es qui es déjà si grande et devant qui je me sens bien petite...

Quel bonheur et quel honneur de te connaître, toi et ta fabuleuse famille.

Je vous embrasse bien fort!

Écrit par : Anne | 11/05/2011

On espère que Valentine profite à fond de ces doux moments printaniers en compagnie de ses frères. Toujours très émouvant de lire et relire votre message.
Plein de bisous à toute la famille et au plaisir de tous vous revoir autour d'un goûter-dînette. Bisous de nous 5

Écrit par : Sylvie | 23/05/2011

Une pensée affectueuse pour vous 5!
T.Brigitte

Écrit par : Tante Brigitte | 21/06/2011

Les commentaires sont fermés.